Un aperçu de Thessalonique

                 sand1

Capitale de la Macédoine grecque ,Thessaloniki est la deuxième plus grande ville de Grèce, avec plus d’un million d’habitants dans sa zone métropolitaine.

Ville portuaire et commerciale aux portes de l’Asie mineure, Thessalonique exerce une position stratégique grâce à sa situation proche des pays d’Europe du Sud-Est. Fondée par Cassandre de Macédoine en 315 avant notre ère chrétienne, Thessalonique fut occupée par l’Empire Romain, l’Empire Byzantin, et l’Empire Ottoman avant l’indépendance de la Grèce. En venant visiter Thessalonique, vous découvrirez un patrimoine historique et culturel impressionnant, une population jeune et étudiante active, et une atmosphère de vie décontractée.


ATTRACTIONS PRINCIPALES



La Tour Blanche

C’est l’emblème de Thessalonique, qui se dresse sur le front de mer depuis le début du XVIe siècle. La tour faisait partie des murs d’enceinte de la ville, à l’endroit où leur partie orientale rencontrait la digue. Initialement utilisé comme bastion défensif, elle remplaça une ancienne fortification byzantine. Sa construction a été achevée en 1535-1536. Au 18ème siècle, elle s’appelait la forteresse de Kalamaria et au 19ème siècle la Tour des Janissaires ou la Tour Sanglante – car c’était une prison de longue date pour condamnés et que sa façade était peinte de sang en raison des exécutions fréquentes de prisonniers par les Janissaires. En 1890, alors que les Ottomans avaient déjà entamé le processus d’européanisation de la ville, celle-ci a été symboliquement blanchie à la chaux et a porté le nom qu’elle a aujourd’hui. À l’intérieur de la tour blanche, une exposition présente l’histoire de la ville à travers un ensemble d’images, projections, vidéos, diapositives, documents sonores, écrans tactiles et quelques artefacts. Plus d’informations sur le site www.lpth.gr


La Place Aristotelous
C’est la place la plus célèbre de Thessalonique et l’une des plus impressionnantes de Grèce. Les membres du célèbre comité de l’empereur, chargé de la refonte de la ville après le grand incendie de 1917, s’y sont promenés. C’est ici que se sont rassemblés les groupes de personnalités grecques et étrangères célèbres qui ont participé à la première semaine du cinéma grec. Au cours de l’histoire récente de la ville, des concerts, des manifestations politiques et des événements s’y sont déroulés. Les parents boivent leur café assis dans les confortables canapés extérieurs des cafés et laissent leurs enfants jouer sur la place.

Elle a été conçu par l’architecte français Ernest Hébrard en 1918, mais la plus grande partie de la place a été construite dans les années 1950.




Aristotelous Square

It is the most famous square of Thessaloniki and one of the most impressive squares in Greece. The members of the famous Emperor Committee, that was in charge of redesigning the city after the great fire of 1917, strolled here, and this is where the clusters of famous Greek and foreign people who took part in the first week of Greek cinema in 1960, at Olympion Hall, hang out. During the city’s recent history, concerts, political protests and happenings have been held here. Parents drink their coffee sitting in the comfy outdoor sofas of the cafés, letting their children play in the square.

It was designed by French architect Ernest Hébrard in 1918, but most of the square was built in the 1950s



Se balader sur les quais

Le quai, qui s’appelle maintenant « l’ancienne promenade du front de mer », a été créé pendant l’occupation turque, à l’époque où Sabri Pasha de Smyrna était le commandant de la région. De nos jours, c’est une rue piétonne avec une route goudronnée à forte densité de trafic. Face à la mer, les grands immeubles conquis se dressent. La vieille promenade riveraine est l’espace public le plus célèbre et le plus animé de la ville, elle ouvre la voie vers la «limite» infinie de l’eau. Elle a défini l’identité de la ville depuis le 19ème siècle et est devenue une partie intégrante de sa vie quotidienne. Comme le notent les urbanistes, la coexistence de l’ancienne promenade du front de mer et de la nouvelle, qui débute au Makedonia Palace Hotel , offrant de vastes espaces, confère à la ville un équilibre et une identité unique.


Le quartier de Ladadika
Constantin le Grand a créé le premier port de Thessalonique en 315 après JC. ,là où se trouve aujourd’hui le quartier de Ladadika
Après la rue commerçante la plus populaire de Thessalonique, l’avenue Tsimiski, juste après Platia Eleftherias (Freedom Plaza), vous découvrirez le quartier de “Ladadika”, une belle zone piétonne qui est l’une des destinations préférées des visiteurs locaux et touristiques de la ville.
Ladadika est l’un des points chauds de Thessalonique en matière de divertissement. Il est situé dans une zone centrale, juste en face de la porte centrale du port et à cinq minutes à pied de la place Aristote. Les bâtiments colorés ont deux étages avec de larges fenêtres rectangulaires et, avec les allées pavées, exhalent l’esprit du vieux Thessalonique. Ici l’ancien fusionne avec le nouveau.
Aujourd’hui, après des rénovations consécutives, c’est l’un des plus beaux quartiers du centre-ville, avec ses cafés et restaurants élégants, ses petites places, ses rues pavées et son ambiance avant-gardiste.



The Ladadika neighbourhood

Where Ladadika stand today, Constantine the Great created the first port of Thessaloniki in 315 AD.
Following the most popular shopping street of Thessaloniki, Tsimiski Avenue, right after Platia Eleftherias (Freedom Plaza), you will discover “Ladadika” district, a beautiful walkable area which is one of the favorite destinations for both local and tourist visitors and the city’s college community.
Ladadika is one of the hot spots of Thessaloniki when it comes to entertainment. It is located in a central area right opposite to the port’s central gate and within a five-minute walk from Aristotle’s square. The colorful buildings are two-story with wide, rectangular windows and, along with the paved alleys, they exhale the spirit of old Thessaloniki. Here the old merges with the new.
Today, after consecutive renovations, it is one of the nicest neighbourhoods at the city centre, full of stylish cafés and restaurants, small squares, cobblestone streets and an avant garde ambience. 



Le port

Le port de Thessalonique a une histoire de plus de 2300 ans. Le premier port a été créé en 315 par Constantin le Grand en tant que port artificiel. Il était situé à l’emplacement du quartier de Ladadika  et du quartier juif qui s’étendait autour. Après la rénovation des anciens entrepôts construits en 1910 par l’architecte Eli Modiano, conformément à la morphologie caractéristique des bâtiments industriels européens de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle, la plupart des Thessaloniciens s’y promenaient et aiment y flâner

La restauration et la reconstruction des entrepôts ont eu lieu en 1997, alors que Thessalonique était la capitale culturelle de l’Europe. Le musée de la photographie, le musée du cinéma, le centre d’art contemporain (voir la section Musées) et un agréable café-restaurant sont hébergés dans leurs locaux.


Kamara- Rotunda- Galerian complex
Kamara est l’un des monuments les plus importants de Thessalonique et fait partie d’un vaste complexe de palais d’une grande histoire. Il a été construit comme un immense complexe de palais au début du 4ème siècle dans la partie sud-est de la ville fortifiée à l’époque. Les bâtiments sont devenus le centre administratif et religieux de la ville. Ils s’étendent de la rotonde au bord de mer et du mur est de la ville à la zone située entre la place Navarinou et Aghia Sofia. Le complexe comprenait la rotonde (également appelée Aghios Georgios, du nom de la chapelle située en face de son entrée ouest), l’arc de triomphe, à savoir Kamara, et le complexe du palais de la place Navarinou.



Kamara- Rotunda- Galerian complex

 Kamara is one of the most important landmarks of Thessaloniki and part of a larger complex with palaces of great history. It was built as a huge complex of palaces in the early 4th century at the southeastern part of the then walled city. The buildings became the administrative and religious centre of the city. They stretched from the Rotunda to the seafront and from the east wall of the city to the area between Navarinou Square and Aghia Sofia. The complex included the Rotunda (also called Aghios Georgios, named after the chapel located opposite its west entrance), the triumphal arch, namely Kamara, and the palace complex at Navarinou Square.



L'ancien marché

L’ancienne place du marché est située entre les rues Philippou, Olympou, Agnostou Stratioti et Karmopola, au cœur de la ville. C’était le centre administratif de Thessalonique à l’époque romaine. Sa révélation eut lieu en 1962 lors de fouilles car, selon le plan de l’empereur, le palais de justice y serait construit.


Aghios Dimitrios
Il est le patron de Thessalonique et de ses habitants, célébré le 26 octobre. Dans les icônes byzantines et l’iconographie contemporaine, il est représenté comme un cavalier sur un cheval rouge marchant sur l’infidèle Lyaios. La crypte de l’église est très impressionnante, avec une atmosphère particulièrement imposante. L’exposition consacrée à la décoration sculpturale de l’église concerne diverses phases de son histoire – des œuvres qui ont survécu au feu désastreux de 1917 ou qui ont été découvertes lors de fouilles. Il est situé rue Aghiou Dimitriou, en partant de la place Aristotelous.



Aghios Dimitrios

He is the patron of Thessaloniki and its inhabitants, celebrated on October 26. In Byzantine icons and contemporary iconography, he is depicted as a red horse rider who steps on infidel Lyaios. The church’s crypt is very impressive, with a particularly imposing atmosphere. The exhibition featuring the church’s sculptural decoration concerns various phases of its history – works that survived the disastrous fire of 1917 or were found in excavations. It is located at Aghiou Dimitriou Street, going up from Aristotelous Square.


Musées


null

Musée Archéologique

6, M. Andronikou str., tel. +30 2310 830538, www.amth.gr

null

Musée Juif

À l'intérieur de ce magnifique bâtiment situé dans la rue Agiou Mina, au centre de la ville, vous trouverez des informations importantes sur la communauté juive de Thessalonique exprimées à travers des expositions photographiques et des objets historiques rares.
13, Aghiou Mina str., tel. +30 250406-7, www.jmth.gr.

null

Musée de la culture Byzantine

Il a accueilli les trésors du mont Athos, participant à la célébration de Thessalonique en tant que capitale culturelle de l'Europe. En 2005, il a reçu le prix «Musée du patrimoine culturel» du Conseil de l'Europe.Mis à part des collections permanentes (sculptures, peintures murales, mosaïques, icônes, monnaies, ferronnerie, inscriptions, etc.), il accueille des expositions temporaires et des conférences.
2, Stratou Avenue, tel. +30 2310 868570 www.mbp.gr.

null

Musée de la Photography

Il s'agit du seul musée d'État en Grèce placé sous la tutelle du ministère grec de l'Éducation, des Affaires religieuses et de la Culture et exclusivement consacré à la photographie. Il a ouvert ses portes pour la première fois au public en 1998. Il se trouve dans l’entrepôt A du port de Thessalonique, à côté du musée du cinéma.
Port Warehouse A, tel. +30 2310 566716, http://www.thmphoto.gr/

Marchés

Le shopping est une chose que vous apprécierez certainement lors de votre séjour à Thessalonique. La ville offre de nombreuses options pour qu’aucun goût ni portefeuille ne soit laissé insatisfait.


Pour le Shopping


139459008_1426521284
Rue Tsimiski
lg_c20050704-14h38m20s-P
Rue Mitropoleos